allegre-680transpng8

LE MOT DU MAIRE

 Récemment encore, nous étions tous persuadés que cette fin d’année 2021 ne ressemblerait pas à la précédente. Malheureusement c’était sans compter avec la quatrième vague (ou cinquième, on ne compte plus) qui a surgi pour nous saper le moral et doucher notre enthousiasme juste au moment des fêtes, comme pour nous narguer.
C’est ainsi que pour ne pas vous faire prendre de risques inutiles nous avons choisi d’annuler une nouvelle fois le repas de la solidarité pour le remplacer par des colis gourmands pour lesquels d’ailleurs beaucoup d’entre vous avaient opté dès le départ puisque le choix vous était proposé.
Et un moment de convivialité qui disparaît, un !
Dans la même logique, au vu de l’aggravation de la crise sanitaire et sur les recommandations des autorités gouvernementales et scientifiques nous sommes contraints d’annuler les traditionnels vœux de la municipalité prévus début janvier.
Et un autre moment de convivialité qui disparaît.
Mais un jour prochain quand le virus sera vaincu, nous nous rattraperons. D’ailleurs, pourquoi organise-t-on systématiquement des cérémonies de vœux en janvier ?
La vaccination reste pour l’instant et à défaut de traitement la seule arme efficace pour vaincre le virus. Sur qui comptent les récalcitrants au vaccin ? Sur tous ceux qui se sont faits et se font actuellement vacciner : quel égoïsme ! Quel manque total de solidarité ! à l’exception des personnes ayant des contre-indications médicales.
Toutes les libertés ne sont pas bonnes à être utilisées.
2022 sera une année d’élections. Là également le choix de faire son devoir d’électeur ou pas sera laissé à l’appréciation de chacun. Mais n’oublions jamais que nos ancêtres ont acquis de haute lutte ce bien précieux que tant de pays en dictature nous envient, tant de pays ou la surveillance et la répression voire la disparition des opposants sont une réalité quotidienne, tant de pays où les habitants ignorent la signification du mot Liberté.
Très bonne année 2022 à vous toutes et tous. Soyez plus que jamais prudents pour votre santé, celle de vos proches et au-delà de toute la population.

 Gilbert Meyssonnier décembre 2021