La cool et verte 2016

 Site internet : http://www.lacooletverte.com

La cool et verte - le 22 mai 2016

Les photos - les vidéos

Page spéciale dédiée à la deuxième édition de la "Cool et verte".

Les préparatifs - la veille au Centre George Sand

2016-05-22 Cool et verte 2016 l'équipe des bénévoles 
L'équipe des bénévoles

2016-05-22 Cool et verte 2016 les préparatifs de la vieille2016-05-22 2016-05-22-Cool et verte 2016 les préparatifs de la vieille
Préparation des repas du lendemain ......................................................................et des inscriptions

 

 La journée du 22 mai 2016

2016-05-26-cool-et-verte-les-benevoles3 2016-05-22-cool-et-verte-inscriptions2 2016-05-22-cool-et-verte-animateur
Pendant que certains attendent les sportifs pour les inscriptions, l'animateur vérifie ses micros

2016-05-22-cool-et-verte-famille 2016-05-22-cool-et-verte-une-classe
On est venu en famille...........................il y avait même une classe avec l'encadrement

Et maintenant on se prépare pour les départs échelonnés.
On commence par la catégorie "l'avenir de la Haute-Loire" c'est à dire les plus jeunes

L'indispensable échauffement (en musique)

 2016-05-22-cool-et-verte-depart1 2016-05-22-cool-et-verte-depart2
Le départ des plus jeunes

   A l'arrivée c'est la remise des médailles

On prend la pose pour la photo avec nos médailles

2016-05-22-cool-et-verte-remise-medailles

Et maintenant si on s'intéréssait aux plus agés (je n'ai pas dit les plus vieux !)

 2016-05-22-cool-et-verte-vraiment-cool-et-verte 
La cool et verte est vraiment "cool et verte". Peu après le départ on prend le temps de s'arrêter pour la photo avec nos amis les bêtes

 2016-05-22-cool-et-verte-marcheurs-et vtt 2016-05-22-cool-et-verte-marcheurs
Entre Allègre et Monlet, sur un chemin encadré par des arbres

2016-05-22-cool-et-verte-ravitaillement
Et maintenant le premier point de ravitaillement à l'entrée du village de Monlet

2016-05-22-cool-et-verte-cyclistes  2016-05-22-cool-et-verte-cyclistes22016-05-22-cool-et-verte-entre-copines
A proximité du village de Pouzols, c'est  vraiment une course entre copines et entre copains

2016-05-22-cool-et-verte-en-musique
A pied, à vélo, peu importe, pourvu que ce soit en musique

2016-05-22-cool-et-verte-cycliste
Un cycliste prend le chemin derrière "le parc du baron"

Un groupe de filles en plein effort. Ont elles eu le temps de voir la croix des Termes ? Et vous ? 

2016-05-22-cool-et-verte-cyclistes3 2016-05-22-cool-et-verte-cyclistes4 2016-05-22-cool-et-verte-cyclistes5
On approche de la Potence : le passage est vraiment "sportif".

2016-05-22-cool-et-verte-potence1 2016-05-22-cool-et-verte-potence2 2016-05-22-cool-et-verte-potence3

2016-05-22-cool-et-verte-potence4 2016-05-22-cool-et-verte-embouteillage 2016-05-22-cool-et-verte-Geoffrey
Aux alentours de "l'Arc de triomphe d'Allègre". Peut allez-vous vous reconnaître ou reconnaître quelqu'un.......

Courte vidéo sur le site de la Potence

 

Un passage délicat au pied de la Potence

 

 

2016-05-22-cool-et-verte-arrivee1 2016-05-22-cool-et-verte-arrivee2
Voilà l'arrivée et Sébastien Juanole qui vous attend pour l'interview

2016-05-22-cool-et-verte-animateur2

Pendant que certains découvraient les différents parcours, d'autres restaient au Centre George Sand pour pratiquer des jeux d'intérieur

2016-05-22-cool-et-verte-jeux-interieurs1 2016-05-22-cool-et-verte-jeux-interieurs3 2016-05-22-cool-et-verte-jeux-interieurs4

A l'extérieur étaient proposés d'autres jeux

2016-05-22-cool-et-verte-babyfoot  2016-05-22-cool-et-verte-slackline2 2016-05-22-cool-et-verte-tir-arc

Le baby-foot géant, le slackline et le tir à l'arc

2016-05-22 Cool et verte 2016, les organisateurs, les sponsors
Juste avant le repas, un petit discours des officiels et la présentation des sponsors ainsi que les responsables de l'organisation

 

Article en cours de rédaction

A B 2016-05-22

 

 

 

Accueil>Animations>Fête de la Neira

 

Fête de la Neira

Retrouvez la Neira dont le site internet figure en lien sur celui des Amis d'Allègre : www.amisdallegre.org 

Retrouvez par année les différentes manifestations de la fête de la Neira en vous rendant dans les archives des actualités 


 

Fête de la Neira 2015

 

Thème de La Neira : la Filière Bois.

 Les bénévoles de l'association de La Neira remercient chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la 8e Neira des Volcans, à Allègre ce 2 août 2015 !« Petite grande fête » ou « grande petite fête », nous voulons que la Neira soit Paysanne, Souriante, Accueillante, Sympa et peu coûteuse pour le contribuable !

 Cette année, 250 à 300 marcheurs ont suivi les brebis à la Tourbière du Mont-Bar dans une évocation des transhumances. Au micro de Radio Craponne les Amis d’Allègre ont expliqué la formation de « notre Mont-Bar » il y a 790 000 ans, puis celle de la Tourbière qu’une couche d’argile dans le fond du cratère a permis de naître sous forme d’un lac ou d’un marais et enfin, 8000 ans plus tard, d’une tourbière. L’homme l’a mise en danger au XIXe siècle tout en découvrant « le trésor de Postumus ». Son avenir dépend principalement du climat…

 Une fois la transhumance parvenue à la Tourbière, Jean-Claude Brunelin a complété les explications du départ, et le Berger Stéphane Charrat a parlé de la Brebis Noire du Velay, La Neira (La Noire).

 A midi nos bénévoles ont servi plus de 800 repas d'Agneau Noir du Velay. Terrine et saucisson d’agneau noir (primé aux Fermiers d’Or de Cournon) ; grillades d’agneau noir et salade de lentilles vertes du Puy ; fromages de brebis et de vache ; clafoutis aux myrtilles sauvages, café. Mises à part les myrtilles très rares en Haute-Loire cette année et qui venaient d’Ardèche, tout est acheté localement (Petit Casino d’Allègre, etc.) et cuisiné par nos bénévoles ! L’étiage de 800 à 900 convives sur le seul repas de dimanche midi est stable depuis quelques années. Les convives s’installent dans la salle George Sand ou sous notre tout nouveau « barnum », le plus vaste de notre comm-comm et même jusqu’au Puy ! Toute La Neira est accessible en fauteuil.

Le Syndicat des Propriétaires Forestiers et les acteurs de la Filière Bois ont montré les aspects principaux de cette ressource si importante pour notre région : bois bûches et broyage pour faire des plaquettes destinées au chauffage. Nous avions choisi ce thème pour mettre La Neira en concordance avec la création à Allègre de notre nouvelle chaufferie à bois. Toute la journée La LPO vous a parlé de nos oiseaux et le CPIE vous a appris à offrir un nichoir aux abeilles sauvages solitaires. Le marché de La Neira a présenté des produits exclusivement fermiers et artisanaux locaux (pas de revendeurs !).

 Dans l’après-midi, le groupe folklorique Le Velay a offert un spectacle de danses et musiques Trad de très belle qualité (entracte-tombola à 17h). Basé au Puy, ce très réputé groupe de 25 danseurs et musiciens, a chorégraphié des danses traditionnelles et des moments de la vie paysanne, tels que le lavage du linge et une (fausse) bagarre entre hommes. Très rigolote « ronde du chapeau » à laquelle des spectateurs ont pu participer.

 Sous un ciel tout beau bleu, cette 8e édition de La Neira a été réussie.

 Grandmerchi à vosautres tots d’être venus, cela nous encourage !

 Rendez-vous à l’an que vèn le 7 août 2016 : le thème sera…….. chttttt ! Secret !

 Vaï davant la Neira, nostre Velai… vés Avegre et nosautres maï !

 

  2015-08-04-Neira 2015-08-04-Neira2

 

  2015-08-04-Neira3 2015-08-04-Neira4

2015-08-04-Neira5 2015-08-04-Neira6

     2015-08-04-Neira7 2015-08-04-Neira8

 G D 2015-08-05

 

 


 

Fête de la Neira 2014

 

La fête de la Neira des Volcans 2014.

  Pour cette septième édition l’association La Neira avait invité le cheval de race Auvergne, un petit cheval mi-lourd, trapu et élégant, qu’on aperçoit sur maintes cartes postales anciennes, monté, débardant ou tirant une charrue. Le cheval d’Auvergne est désormais dévolu à la monte en promenade. Montagnard, il est calme et docile, et a le pied particulièrement sûr.Quelle foule sur le parvis et sur le pré ! Tout au long de la fête la phrase qui revenait était « Quel beau temps, la brebis noire est bénie des dieux ! » De brun rouge à noir, on le dirait sortide la terre de nos volcans, tout comme la brebis noire du Velay. Elle est Vellave et lui Auvergnat. Près de trois cents marcheurs ont suivi la transhumance du matin avec les ânes, les cavaliers et les brebis menées par leurs bergers. Tous ont traversé le bourg historique d’Allègre jusqu’à La Potence où de belles photos ont pu être faites. Une halte boisson et musique au milieu de la rando était offerte par le Crédit Agricole. Peu avant midi, ils ont rejoint la bénédiction, sur le pré, etles discours du maire d’Allègre, de Laurent Duplomb maire de Saint-Paulien et Président de la chambre d’agriculture, et Marie-Agnès Petit, conseillère régionale et générale. Stéphane, le berger, a remercié les présents et l’équipe organisatrice, une quarantaine de bénévoles sur trois générations, les p’tiots de 12 à 15 ans prêtant allègrement la main. Un marché de vrais produits fermiers et artisanaux de notre région s’est tenu toute la journée. Après-midi un concours a permis de voir évoluer les chevaux de race Auvergne, le président expliquant la richesse des races vernaculaires autant que la difficulté de les faire reconnaître. Il en va de même pour la brebis noire du Velay, la Neira. Les bergers ont fait la démonstration du travail des chiens. La surprise de la journée était la foule. Pour la première fois le nombre des repas servis sur la journée a atteint puis dépassé le millier. La journée s’est terminée tard avec les musiques et danses animées par LousMandzaFarchon au podium de Radio Craponne. Comme disent l’association La Neira et Marie-Agnès Petit, soulignant que le but de la fête est de contribuer à montrer notre pays volcanique et ses produits à nos visiteurs et résidents : Vaïdavant la Neira, vaïdavantnostre Velay !

2014-08-04neira  2014-08-04neira2
2014-08-04neira3 2014-08-04neira4

 

fête de la Neira 2014 fête de la Neira 2014
fête de la Neira 2014

fête de la Neira 2014

G D 2014 08 04

 


 

 

Fête de la Neira 2013

 

Fête de la Neira

Thème de l’édition 2013 : la mini ferme.

 

Quo’s bien brave la festa de La Neira !

Bien belle cette sixième fête de La Neira des Volcans d’Allègre !

Le matin plus de 300 marcheurs ont suivi les brebis noires et le berger autour du Mont-Bar pour revivre les transhumances du passé. Jean-Noël Borget, du CPIE du Velay, a commenté le panorama volcanique. Une halte boisson a été offerte par le Crédit Agricole.

Au retour, la traditionnelle bénédiction du troupeau n’a pas eu lieu suite à un « souhait administratif » qui sera allé droit au cœur de tous ceux pour qui c’est un joli supplément d’âme qui ne dérange aucune personne dotée d’un zest de tolérance et de culture…

Plusieurs personnalités de la Région, du Département et de la Chambre d’Agriculture étaient présentes sur le podium de Radio Craponne, et sur le marché, parmi le très nombreux public. Tous ont découvert un beau plateau de produits fermiers et artisanaux exclusivement du Velay et d’Auvergne. La Neira veille à ce que ce qui est exposé soit vraiment local et de qualité.

Sur le pré voisin étaient présentés les animaux de la mini ferme : volailles, poules naines et lapins-papillons, mini chevaux (qu’on ne confondra pas avec des poneys !), vaches allaitantes de race Aubrac et vaches laitières Montbéliardes, dont des bêtes primées en concours et bien entendu les brebis noires du Velay et les border-collies, les chiens de troupeau noir et blanc, vifs, malins et d’une grande intelligence. Ces bêtes de chez nous côtoyaient des lamas et des alpagas venus en voisins et qui peu à peu font souche en Haute-Loire, à une altitude et dans un climat qui leur convient bien. Lamas et alpagas ne sont pas des ruminants, mais des camélidés, de la même famille que les dromadaires et les chameaux.

Plus de 700 repas ont été servis à midi et le soir. L’Agneau Noir du Velay était proposé sous forme de saucisson (médaillé aux Fermiers d’Or), terrine et grillades. Une salade de Lentilles Vertes du Puy, des fromages du Velay et des myrtilles complétaient la dégustation de produits de notre Pays.

Les musiciens de l’Atelier de Polignac on joué des airs traditionnels sur le podium de Radio Craponne.

Une première : lou Patoès de Velai était présent. Des annonces et une pièce des Amis du Patois (Saint-Germain Laprade) ont fait entendre le savoureux patois de chez nous. C’était gonflé, par un si chaud après-midi et en plein air ! Peut-être étonnée par cette nouveauté en plein air, les spectateurs ont bien ri, même si tous ne comprenaient pas les nuances occitanes…!

En fin de journée Danielle Goupil a entrainé à danser des bourrées aux spectateurs. Rendez-vous est donné au 3 août 2014, et comme disent les organisateurs : «  Vaï davant nostre Velai et nosautres maï ! »

 

  2013-08-06-neira  2013-08-06-neira2

2013-08-06-neira4 2013-08-06-neira3

2013-08-06-neira5 2013-08-06-neira6

 2013-08-06-neira7

 

alt  neira-02

 

neira-03  neira-04

 

G D 2013-08-06

 

 


 

Fête de la Neira 2012

 

CINQUIÈME ÉDITION DE LA NEIRA DES VOLCANS


C'était la fête, la 5ème édition de la brebis noire du Velay, la Neira
, ce dimanche 5 aout à Allègre. Professionnels locaux de l'élevage, Amis d'Allègre, association diverses, Caisse de Crédit agricole, bénévoles,.... tous avaient conjugué leurs efforts et initiatives pour valoriser ce symbole moderne de biodiversité. Le temps gris n'a pas refroidi les marcheurs... Dès 9h30, le troupeau du GAEC de Combe d'Azou se mettait en marche pour une randonnée sympathique d'un peu plus de 4 kilomètres. Nombreux étaient les accompagnateurs qui avaient tenu à participer à la randonné. Pas moins de 300 marcheurs avec, à mi-parcours, quelques explications sur les volcans d'Auvergne par Jean-Noël Borget (CPIE 43) et, place du Marchédial, une halte boisson offerte par le Crédit agricole. Les personnalités aussi avaient tenu à être présentes. De retour de la transhumance, une bénédiction des brebis était donnée par le Père Sigaud, suivi des discours des officiels dont le sénateur Jean Boyer finissait par ses mots :" utiliser les richesses et bravo pour le rassemblement".

A midi, on pouvait remarquer un grand nombre de convives venus déguster les produits du terroir : charcuteries d'agneau noir, grillages d'agneau noir et salade de lentilles vertes du Puy, fromages de vache et brebis ; moelleux aux fruits rouges et pain des bergers. Durant toute la journée, une belle affluence malgré la pluie, avec un marché de produits fermiers et artisanaux, diverses animations et expositions. Le groupe folklorique Lou Mandza et Sam-Trad de Malrevers faisait recette autour d'une animation musique et danses traditionnelles sur le podium de radio Craponne. Cette année la Brebis Noire du Velay avait invités quelques copines ovines (la blanche du Massif Central avec sa laine blanche ; la limousine avec sa laine a mèche longues et on la reconnait au nez busqué des mâles ; la Bizet avec sa peau noire sauf le nez tout blanc ; la Grivette du Rhône-Alpes sans cornes avec une peau marbré de beige rosé ou noir ; La Rava des Monts d'Auvergnes avec sa peau blanche tachetée de noir et bien-sur la Brebis Noires du Velay ce couleurs noire ainsi que la laine).La présence de Raphaël Burianne a connu un succès auprès du public avec la démonstration d'échographie. Jouxtant le marché, l'office de tourisme des Portes d'Auvergne enrichissait la fête. Le soir, il y avait encore affluence autour des tables pour finir les restes !


Le mot du président Eric Soubeyre
: Que chacun ici soit remercié, des organisateurs aux participants, en passant par les bénévoles pour ces instants de charme à l'ancienne.

n-06 n-09 n-03


NT 07 08 2012

 

 


Fête de la Neira 2011

 

C'ÉTAIT LA FÊTE DE « LA NEIRA DE S 'AVEGRE »

 

Ce dimanche 7 août 2011, à Allègre, c'était la fête de la brebis noire du Velay.
Professionnels locaux de l'élevage, amis d'Allègre, associations diverses, Crédit agricole et bénévoles avaient, une fois de plus conjugué, leurs efforts et initiatives pour valoriser la brebis noire.
Dès 9h30, le troupeau du GAEC de Combe d'Azou emmené par Eddy et Stéphane Charrat se mettait en marche pour une randonnée sympathique au cœur du cratère et la tourbière du mont-Bar.
Nombreux étaient les accompagnateurs qui avaient tenu à participer à la randonnée. Il va sans dire que la halte rafraîchissement offerte par le Crédit agricole était la bienvenue.
De leur côté, les mélomanes pouvaient apprécier un morceau de musique de Lous Mandza Farchon et Stam-Trad.
Chantal la conteuse était là pour faire s'évader un instant les esprits avec un conte où il était question de brebis noire.
Jean-Noël Borget, du CPIE, en connaisseur, se chargeait de présenter en détail la tourbière et ses particularités et Jean-Claude Brunelin lisait un texte sur cette bête à la robe noire.
De retour de leur marche, en toute fin de matinée, les randonneurs n'avaient d'yeux et de papilles que pour le succulent repas qui les attendait, fait d'excellents produits du terroir : charcuterie et grillades d'agneau noir, salade de lentilles vertes, fromages de vache et de brebis, clafoutis moelleux aux fruits rouges et pain rustique des bergers. Le menu attirait environ sept cents convives au Centre George Sand.
Pendant la randonnée mais aussi toute la journée, un marché de produits fermiers et artisanaux, diverses animations et expositions ont drainé une belle affluence.
Jouxtant le marché, l'Office de tourisme des Portes d'Auvergne enrichissait la fête d'une exposition de grande qualité sur les trésors volcaniques de la région.
On pouvait aussi écouter les commentaires de démonstration de conduite de troupeaux, de travail des chiens, admirer le remarquable travail de tonte de Daniel Pignol.
Sur le podium, le groupe folklorique Lou Manza Farchon divertissait superbement les nombreux spectateurs autour d'une animation faite de musiques et danses traditionnelles.
C'est tard dans la soirée que la neira des volcans laissait place à un sommeil bien mérité.
Que chacun ici soit remercié, des organisateurs aux participants, en passant par les bénévoles pour un vrai instant de charme à l'ancienne.


 

NT 08 08 2011

 

 

 


 

 

Fête de la Neira 2010

 

LA NEIRA DES  VOLCANS D'ALLÈGRE EN FÊTE

 

C'était la fête, la troisième édition de la brebis noire du Velay, "la Neira" ce dimanche 8 aout à Allègre.

Professionnels locaux de l'élevage, Amis d'Allègre, association diverses, Caisse de Crédit agricole, et de nombreux bénévoles avaient conjugué leurs efforts et initiatives pour valoriser ce symbole moderne de biodiversité.

Dès 10heures, le troupeau du GAEC de Combe d'Azou, emmené par Stéphane Charrat, des Astiers, se mettait en marche pour une randonné sympathique d'un peu plus de 4 kilomètres sous les ombrages du Mont-Bar. Nombreux étaient les accompagnateurs qui avaient tenu à participer à la randonnée : pas moins de 300 personnes avec, à mi-parcours, une halte boisson offerte par le Crédit agricole.

Les personnalités aussi avaient tenu à être présentent avec : Jean Boyer sénateur, Mme Marie-Agnès Petit, conseillère générale, Jean Luc Fraisse, maire d'Allègre, Jean-Marc Boyer, maire de Blanzac, Jean-Noël Borget représentant du CPIE.

Midi sonnait et ont pouvait remarquer un grand nombre de convives ; pas moins de cinq cents pour venir déguster les produits du terroir : terrine d'agneau ; grillades d'agneau noir du Velay accompagnées d'une salade de lentilles verte du Puy ; fromages de pays de vaches et brebis ; clafoutis de myrtilles et pain rustique des Bergers.

Durant toute la journée, se sont tenus un marché de produits fermiers et artisanaux, diverses animations et expositions draînant chacun et chacune une belle affluence. Le groupe folklorique (Lou Manza Farchon) de Malrevers faisait recette autour d'une animation musique et danses traditionnelles sur le podium de Radio Craponne... Jouxtant le marché, l'Office de tourisme des Portes d'Auvergne enrichissait la fête avec sa mise en scène de volcanisme vellave. Et les amateurs de matériel agricole d'hier et d'aujourd'hui pouvaient profiter d'une exposition très complémentaire. Le concours départemental de chien de troupeaux sur brebis a lui aussi connu un grand succès auprès d'un très large public avec dix-sept candidats qui s'affrontaient sur un parcours officiel de conduite jugé par Joël Balley employé à l'INRA. Marie-Laure donnait au public toutes les explications du dressage et de conduite de troupeaux par les border collie. A l'issu du concours de chiens adultes, le premier est Bernard Cros Ave Shine ; et pour les jeunes chiens Walter lavallée avec Flash.

Le soir, il y avait encore affluence autour des tables pour finir les restes !

Que chacun soit ici remercié, des organisateurs aux participants, en passant par les bénévoles pour ces instants de charme à l'ancienne.

NT 12 08 2010

 


 

 

Accueil>Animations>Fête de la Neira

Accueil>animations>Les fêtes médiévales

Allègre médiéval

 

Retrouvez par année les différentes manifestations de la fête médiévale en vous rendant dans les archives des actualités

Le site Internet d'Alègre médiéval

 Vous trouverez sur cette page toutes nos archives concernant la fête "Alègre médiéval" jusqu'en 2015

 


 

 

LES MEDIEVALES 2015

La 23ème édition des fêtes médiévales

La 23ème édition des fêtes médiévales a connu un franc succès. La pluie légère et fine du samedi après midi en début de fête n’a en rien perturbé les visiteurs. Ceci d’autant moins que marionnettistes et musiciens ont démontré en cette occasion tout leur savoir et leur expérience en transportant leur spectacle sous les abris pour un show encore plus près d’un public forcément ravi. Un peu d’improvisation pour faire patienter et le tour était joué. A 17h30, moment de départ du défilé d’ouverture, le soleil léchait à nouveau de ses chauds rayons les murs antiques du portail de Monsieur. Et va pour une joyeuse déambulation à travers les rues du village avec en tête de cortège l’ensemble des troupes toutes originaires du département. Puis vint le temps de l’apéritif offert par l’association et le banquet médiéval qui régala les papilles de quelques 250 convives. La soirée se termina par un bal médiéval . On dansa joyeusement le branle de l’ourse, la pavane et autres danses d’époque. La fête continua toute la journée de dimanche avec les nombreuses troupes qui se succédèrent pour offrir au très nombreux public un spectacle de rues permanent. Sans oublier vanniers, forgerons, le marché de pays et d’artisanat d’art, la vie des camps, la chorale le Tourdion, l’atelier de cuisine pour enfants ainsi que le tir à l’arc, les jeux en bois d’époque et les promenades à dos de poneys. Tout cela situé judicieusement en deux lieux emblématiques du village : la place du Marchédial et le site du château (potence). Tout au long de la promenade reliant ces deux sites, les promeneurs se laissaient surprendre et envoûter au détour d’une impasse par quelques troupes qui musiciens, qui jongleurs, qui danseurs savaient à merveille retenir l’attention et susciter l’émerveillement.

Les organisateurs adressent leurs félicitations aux troupes et un grand merci aux visiteurs venus en nombre passer une journée, voire un week end en notre cité.   

2015-07-22medievales 2015-07-22medievales2
2015-07-22medievales3 2015-07-22medievales4
2015-07-22medievales5 2015-07-22medievales6
2015-07-22medievales7 2015-07-22medievales8

 A M 2015-07-22

 

 

 


 

 

LES MEDIEVALES 2014

Alègre Médiéval "Une escapade au Moyen Age" 22ème édition

 

 C'est ainsi, à chaque fois que le mois de juillet bascule dans sa seconde quinzaine. L'antique forteresse d'Allègre s'habille d'un blason de gueule et or, la place du Marchédial s'anime d'une foule bigarrée, la potence semble revigorée et la porte de Monsieur plus que jamais empruntée. Ce sont les fêtes médiévales. Alègre médiéval, c'est son nom, est devenu un évènement incontournable de la saison estivale. De la porte de Monsieur à la potence, la cité Médiéval d'Alègre s'ouvrait le samedi 19 juillet à 14h avec spectacle de danse Médiévale des enfants de l'école primaire de Céaux d'Allègre, suivis de saynètes "La vilénie d'un capitaine" tiré d'un fait historique local, spectacles de rue et musicaux. Au programme: un grand marché composé d'une vingtaine d'exposants, divers ateliers traditionnels allant du travail du cuir à la frappe de monnaie, en passant par la fabrication d'armures et de parchemins.
 Pour les enfants, un espace ludique composé de jeux dits "d'époque" avec quilles, peinture sur bouclier, petites arbalètes, poterie....encadré par l'association Soleil Devant et camp enfant encadré par des animateurs diplômés.
 Avant le repas s'est tenue une conférence des Amis d'Allègre: une parsonnerie à Allègre au moyen-âge ; le grand défilé costumé avec la présence de Gilbert Meyssonnier maire de la cité accompagné de son conseil municipal, de Marie Agnès petit conseillère générale et de Jean-Pierre Vigier député de la Haute-Loire. Lors du repas il a été proposé "Arboulastre (quiche aux herbes) ; cuisse de canard confite et carottes au miel et tarte poire cannelle" et en fin de soirée le bal Médiéval clôturait cette 1er journée.
 A l'affiche des activités du dimanche: marché et artisanats médiévaux ; vie de camps, reconstitution, démonstration d'archeries, forgerons, artisanat du cuir défilé en armes, jeux et animations pour les enfants, promenade à Poneys, animation de rues et jeux et loisirs aux XIV et XVème siècle. Toutes les troupes ( la compagnie des états du Velay ; l'association Soleil Devant ; la Confrérie de l'arc en main ; les Mercatores ; Panaveyre ; l'écurie de gourmessaume ; le Tourdion ; le Camp enfant ; les Affres d'Adonai ; Passacaille ; Tucos Del Aucel ) ont su mener a bien cette grande fête médiévale. Près de la porte de Monsieur ou de Ravel, avec sa tour à meurtrières, les pierres des anciennes maisons fortes ont vibrées pendant deux jours au rythme de la forge, des scènes de rue, des combats d'épées... Une totale réussite en regard des spectateurs venus découvrir la cité médiévale et le site de la potence, quand bien même le mauvais temps de dimanche.
Les organisateurs remercient les bénévoles ayant participé au bon déroulement de ces deux jours ainsi que du soutien de la région, de la municipalité et des sponsors. Et Médiévalement vôtre, tel est le mot d'ordre de la présidente Aurélie Milcent.

 

ouverture des fêtes avec les enfants de l'école de Céaux d'Allègre accompagné de Mme Merle des chants d'époque sous chapiteau

 

La foule sur le marchédial les spectateurs sur le site de la Potence

 

Le défilé devant Notre dame de l'Oratoire La troupe "Le Turdion" dans la chapelle

 

Le mot de la présidente:
Ces deux jours de fête se sont déroulés dans la convivialité et un esprit familial tel que souhaité par les organisateurs. Les retours de la population sont positifs malgré la pluie qui est venue contrarier quelque peu la programmation. Dans l'ensemble, les fêtes ont été joyeuses et la bonne humeur était de mise, la chaleur des cœurs compensant celle de l'extérieur. Encore merci à tous et rendez-vous en 2015.
Médiévalement vôtre. AM
D'autres photos

 N T 2014 07 2

 


 

 

LES MEDIEVALES 2013

 

UNE ESCAPADE AU MOYEN AGE

Ce week-end des 20 et 21 juillet, la cité médiévale d'Allègre, écrit avec un seul "L" pour l'occasion, a présenté ses célèbres fêtes médiévales au cœur de la ville et de la place du Marchédial.

Cette année, pour la 21ème édition, les bénévoles ont travaillé d'arrache-pied pour proposer des animations originales, des troupes toujours plus drôles, des conférences historiques et un marché enivrant. Bref, de quoi faire revivre l'histoire le temps d'un week-end. Les enfants n'étaient pas oubliés avec un camp encadré par des moniteurs diplômés du BPJEPS. Les troupes, cette année, avaient concocté une animation sur des commerçants contrevenants à l'ordonnance de Jacques de Tourzel seigneur de l'époque.

Samedi, c'était l'ouverture des fêtes avec un défilé de troupes dans le village, avec la présence de Jean-Luc Fraisse, maire d'Allègre, et de Marie Agnès Petit, conseillère générale, suivi d'un grand marché composé d'une trentaine exposants venus de toute la France, la vie de camps, reconstitution d'archerie, jeux et animation, musiciens, tambour, jongleurs, acrobates, échassier et théâtre ; le tout dans une ambiance comme le veux la tradition.

Durant l'après-midi, on notait la présence de Jean-Pierre Vigier, député de la Haute-Loire, accompagné de Marie-Agnès Petit, « le temps de revivre la belle histoire de l'époque », tels furent les mots du député).

Et c'est en fin de soirée avant le spectacle de feu donné au pied de la Potence par la compagnie Tan Elleil que les 200 convives prenaient place pour le grand banquet médiéval avec au menu : flan de lentilles, jambon à la broche sur son tranchoir, purée de panaïs et la surprise en dessert avec le Saint Arc (petites madeleines aux fruits et à la cannelle).

La soirée se terminait par la compagnie Vistanis (mélange de cirque et de musique sibérienne avec Danse ; Humour et Amour).

A l’affiche des activités du dimanche : marché et artisans médiévaux avec des produits du terroir, divers ateliers, les compagnies Tan Elleil (franco-belge) ;  les Vistanis (cirque musical sibérien) ; Lioussac (ils dorment, mangent et boivent sur leur camp) ; Panaveyre (l'archerie) ; l’écurie de Gourmessaume (et ses balades à poneys) ; le Tourdion (chants et danses) ; les Affres d'Adonaï (leur vie est rythmé selon le bon vouloir du Cardinal Duprat) ; l'association Soleil Devant (échasses, labyrinthe..) et le camp enfant. Se tenait aussi une animation cour de justice avec une conférence des Amis d'Allègre sur la vie quotidienne au XIVème siècle.

Les fêtes médiévales se sont terminées par la compagnie Vistanis avec leur animation musicale par un genre de "Bœuf" et "Médiévalement vôtre", tel fut le mot d'ordre de la présidente, Aurélie Milcent.

La présidente veut remercier des généreux sponsors commerçant d'Allègre et autres artisans, qui mettent la main à la pâte pour venir en aide à l'association, les bénévoles qui ont concouru à la réalisation de cette manifestation, ainsi que les participants.

Nathalie Trescarte

Le mot de la présidente

Malgré tous les efforts faits cette année et l'excellente ambiance qui a régné tout le week-end, les consommations n'ont pas été suffisamment satisfaisantes pour que financièrement l'association puisse pérenniser cette belle fête. Crise oblige, nos comptes seront certainement dans le rouge, mais nous espérons toutefois pourvoir proposer une petite animation (d'une moins grande ampleur cependant) l'année prochaine.

Rendez-vous à l'assemblée générale de fin d'année pour voir ce qui pourra être possible avec le soutien inconditionnel de tous. Nous comptons sur vous.

am01  am02

am03  alt

 

 

 

 


 

 

LES MEDIEVALES 2012 

ALEGRE MEDIEVAL : LA 20ème

Un communiqué de l'équipe d'Alègre médiéval

Après les fêtes médiévales

Quelques semaines après la clôture des fêtes,nous pouvons désormais faire le bilan tant moral que financier de celles-ci. Nous pouvons désormais faire le bilan tant moral que financier de celles-ci. Le bureau s'était réuni à ce sujet le 10 août au Centre George Sand. Un bilan plus précis et public sera fait lors de l'assemblée générale du mois de décembre.
Mais on peut d'ores et déjà dire que la fête fut un franc succès, accueillant tout autant de visiteurs que les années passées. L'attaque de la porte de Monsieur a été une animation remarquée et appréciée tout comme la troupe Arcadia, qui a assuré les spectacles en tréteaux de la journée ; le spectacle de feu du samedi soir a plu aux petits et aux grands.
Dans l'ensemble, l'équipe de bénévoles d'Alègre médiéval est plutôt satisfaite. Elle tient simplement à déplorer un effet de crise qui a provoqué une baisse de la consommation de la part des visiteurs. La fête étant gratuite, elle doit trouver le tiers de son budget dans les consommations aux tavernes et dans les repas. Or les visiteurs ont profité de tous les spectacles et animations proposés, avec le sac au dos d'où ils ont sorti les pique-nique et boissons préparés à l'avance, ce qui a causé un petit manque à gagner. De plus, le petit vent frais n'a pas incité à se désaltérer aux tavernes.
L'équipe remercie la mairie pour le soutien des employés municipaux qui l'ont beaucoup aidée tant au plan logistique que financier. En effet, le nombre de bénévoles est faible et l'association souhaiterait encore davantage ouvrir ses portes à tous ceux qui veulent s'investir dans la préparation de la manifestation, quel que soit le niveau : couture, location de costumes, montage, tenue de stands durant la fête...
A noter qu'une balade contée aura lieu à 21 h autour de la place de l'Eglise d'Allègre le dimanche 19 août, à l'issue de la brocante.

14 08 2012


Les fêtes médiévales d'allègre ont tenu toutes leurs promesses en rassemblant samedi 21 et dimanche 22 juillet plusieurs centaines de personnes

 Bien que la Porte de Monsieur n'existât pas à l'époque à laquelle nous nous situons, il y avait en revanche, dans les environs, une troupe de brigands dénommée "Bande à Margaux", qui commettait des exactions un peu partout entre Brioude et Varennes St Honorat. Ces troupes, autrefois engagées par les seigneurs pour leur guerre, s'ennuyaient ferme depuis 1361, le pacte de Brétigny instaurant la paix venait d'être signé. Elles ne recevaient donc plus de soldes, les combats ayant cessé. Afin de subvenir à leurs besoins, ces troupes pillaient sans vergogne les différentes places fortes et plus ou moins riches de la région.. C'est ce qui s'est passé ce week end à Allègre..Rien d'étonnant pour une manifestation entièrement gratuite, qui améliore chaque année sa programmation, sa cohérence scénique et la variété des ses animations. Au programme donc, ouverture par le grand défilé de troupes dans le village ; un grand marché composé d'une trentaine d'exposants,venus de toute la France, Pour les enfants, un espace ludique composé de jeux dits d'époque avec quilles, échasses, petites arbalètes, labyrinthe.par l'association Soleil Devant et camp enfants encadré par des animateurs. Outre ce point fort, les deux jours étaient aussi rythmés par de nombreuses animations telles que le grand banquet médiéval avec au menu : pasté de la mer, hochepot de poulaille sauce cameline, cretonnée de feuves, dessert l'écuyer et bien sûr le verre d'Hypocras. Suivait un grand spectacle de feu donné au pied de la potence présenté par Cie Arcadia  venu du Nord pour finir avec le grand bal médiéval. A l'affiche des activités du dimanche : marché et artisanat médiévaux avec des produits du terroir, divers ateliers traditionnels comme en autre le  travail du cuir,les nombreuses troupes avec Trolvergne, ils font leurs outils à la forge ; les saltimbanques de la Cie Arcadia avec musique festive, jongleries, joueurs et cracheurs de feu. La troupe Passacaille animait les ateliers et le bal de danseries ; Soleil Devant ; Lioussac (d'or et de gueule)ils dorment, mangent et boivent  sur leur camp, sous la conduite de leur Capitaine ; les tambours des Etats du Velay faisant raisonner leur musique à l'intérieur des remparts de la cité ; Panaveyre ; l'écurie de Gourmessaume et ses balades à poneys ; le forgeron qui faisait jaillir de l'acier de subtiles courbes formant l'armure des vaillants chevaliers ; le Tourdion avec chants et danses. Une conférence se tenait à la Chapelle Notre Dame sur la vie quotidienne au XIVè  bref une totale réussite au regard des spectateurs massés par centaines sur les contreforts de la butte ou, semble-t-il, les vestiges de la potence résonnait de ce clin d'œil au passé.
Le mot de la présidente, Aurélie Milcent
: Le bilan moral est très positif. Le bilan financier sera plus chaotique en ces temps de crise et nous tenons encore à remercier nos généreux sponsors et donateurs ainsi que les élus et l'équipe municipale sans qui cette fête n'aurait jamais pu avoir lieu. l'équipe d'Alègre Médiéval vous donne d'ores et déjà rendez vous l'année prochaine le troisième week end de juillet 2013. Médiévalement votre.

 Nathalie Trescarte

Et voici quelques images de notre correspondante de la presse locale, Nathalie Trescarte. Merci à elle !

alt  alt

alt alt

alt alt

alt alt

alt alt

alt alt

alt alt

am-15 am-16

am-17 am-18

am-19

Sachez voyageurs,  qu'entre les années où les barbares mirent à bas l'empire d'Occident et l'avènement des lumières de la Renaissance, il y eu un temps où la cité d'Alègre brillait dans le royaume tel un astre lumineux. Par-delà les bois et les collines du Velay, s'étendait la belle cité d'Alègre. Pour y pénétrer, il vous faudra franchir la grande Porte de Monsieur et y voir le bourg en fête. Les nobles et les bourgeois, les manœuvres et les croquants ont revêtus leurs plus beaux atours pour parcourir le village et y mener grande fête.

Alors vint Margot, la terrible chef de bande, dont les escorcheurs avaient écumés nombre de contrées, prête à ravager ou à rançonner cette noble cité. Entendez-vous les troupes approcher ? Voilà gens qui veulent certainement faire irruption dans la cité et y faire mauvaise manière. Fermons vite les portes de notre belle cité et préparons nous à subir l'assaut. Nous manquons hélas de bombardes, de bouches à feu et de trébuchets. Il est demandé à chaque homme, chaque femme et enfant, quelle que soit sa condition, de participer à la défense de la cité. Hâtez-vous car, hélas, l'ennemi est sous nos murs avec force gens.

Mais pour l'heure tout est calme. Nous vous invitons, gentes dames et nobles seigneurs, jeunes damoiselles et damoiseaux à entrer dans cette belle cité, à faire moult affaires dans notre marché médiéval qui accueillent cette année encore nombres marchands venus par le monde pour vous apporter leurs richesses, à festoyer dans nos tavernes avec les saltimbanques et à observer la vie quotidienne avec les artisans et les troupes.

Les fêtes ouvriront le samedi 21 juillet à 10h. Pour l'ouverture, nous vous proposons un grand défilé à partir de 10h30 et jusqu'à 11h30. A cette heure là, nous accueillerons nos généreux bienfaiteurs, institutionnels, élus et sponsors afin de partager l'apéritif de l'amitié. Puis, nous nous attablerons devant un traditionnel mais non moins délicieux plat de saucisses lentilles préparé par les petites mains de nos vaillantes troupes. Animations, chants et danses se succèderont tout au long de l'après-midi, dans l'enceinte des remparts et jusqu'au plateau de la Potence. Notre grand marché vous offrira ses trésors. Un camp enfant accueillera spécialement les plus jeunes. Le soir, nos troubadours animeront le banquet que nous vous proposerons et un grand spectacle de feu succèdera à ces ripailles. Enfin, nous pourrons tous finir la soirée en dansant dans notre grand bal médiéval.

Le dimanche, la fête rouvrira à 10h et de nouvelles animations se succèderont pour vous faire revivre les temps anciens de 1361 en notre belle cité d'Allègre. Bien sûr, des conférences historiques par l'association des Amis d'allègre parachèveront de vous informer sur la vie à cette époque. Pour les personnes intéressées, soit pour être bénévole lors du montage de la fête, soit pour tenir un stand durant la fête (crêpe, taverne), soit encore pour être combattant lors de l'attaque de la Porte de Monsieur, je reste à leur disposition pour leur inscription au 06 61 72 97 50.

Quelques jours avant la fête, nous décorerons notre belle cité de drapeaux à nos couleurs et pour cela nous en appellerons à l'aide de chacun, mais surtout au soutien des commerçants, qui recueilleront les drapeaux et chez qui la population pourra venir les retirer.

En remerciant chacun pour sa participation et sons engagement, nous vous attendons tous pour la vingtième édition de notre belle fête.

Médiévalement vôtre.

La présidente de l'Association Alègre médiéval

 

 


 

 

LES MEDIEVALES 2011

 

« ALÈGRE MÉDIÉVAL » 19ème édition

 

 Samedi 16 juillet, c'est avec un défilé de troupes dans les rues du village que se sont ouvertes les fêtes médiévales 2011 placées sous le signe du règne du baron Jacques de Tourzel d'Alègre, grand défenseur du commerce et initiateur d'une certaine qualité d'animation de la vie locale. Ces deux jours avaient pour but de conter un moyen âge coloré, au travers de la reconstitution de la vie quotidienne des villageois, illustrée par les nombreux camps venus de Polignac et des « isles » de la ville du Puy.

 Au programme : un grand marché composé d'une trentaine d'exposants, divers ateliers traditionnels allant du travail du cuir à la frappe de monnaie, en passant par la fabrication d'armures et de parchemins. Pour les enfants, un espace ludique composé de jeux dits d'époque avec initiation à la taille de pierre, ou jeux du donjon par l'association Soleil Devant et camp enfant encadré par des animateurs sous le thème de la jonglerie. Et pour l'ensemble des visiteurs, un esprit, une certaine ambiance médiévale caractérisée par le mélange des activités, le spectacle avec toujours un fort moment de détente et de dégustation pour le banquet médiéval avec au menu cochonnaille du terroir, médaillon de porc aux épices, croustillant d'aubergines aux pignons et le traditionnel verre d'hypocras. Carton plein avec près de quatre cents repas vendus.S'en suivait un grand spectacle de feu donné au pied de la Potence présenté par la compagnie du Clair obscur.

 A l'affiche des activités du dimanche : marché et artisanat médiéval avec, entre autres, forgeron, tailleur de pierre, maître verrier, astrologue sans oublier les nombreuses animations : Clair obscur et son charivari d'acrobates, la vie des camps avec Lioussac (d'or et de gueule), les compagnons de Panaveyre, Arc en main, les Moutouzes, les ensembles de musique (les crapauds sonnants, les tambours des Etats du Velay).

 Là encore, une ambiance chimérique et un rêve envoûtant galvanisé par une musique lancinante. Une totale réussite au regard des spectateurs venus découvrir la cité médiévale et le site de la Potence, quand bien même le mauvais temps de dimanche matin ait dû contraindre les organisateurs à déplacer quelques animations en centre-ville. En parallèle de l'évocation générale, Pierre Helleputte tenait une conférence dont le thème était le château médiéval d'Alègre.

 

 

 

 

 

 

alt alt 

 NT 20 07 2011

 

 


 

 

FETES MEDIEVALES 2010

 

Les fêtes médiévales se sont déroulées les 17 et 18 juillet sous un beau soleil et devant un public nombreux : un bien bel encouragement pour les courageux (et les courageuses !) qui avaient repris le flambeau !

 

 


 

Accueil>animations>Les fêtes médiévales

Accueil>animations>Fête de la Pentecôte

Fête de la Pentecôte

 

Retrouvez par année les différentes manifestations de la Pentecôte en vous rendant dans les archives des actualités

Vous trouverez sur cette page les archives concernant la fête de la Pentecôte à Allègre jusqu'en 2015

 


 

 

Fête patronale de la Pentecôte 2015

 

Fêtes de la pentecôte : la course cycliste

2015-05-25 Course cycliste les cadets en plein effort
Les cadets : un groupe de trois échappés près de l'arrivée


2015-05-25 Course cycliste départ des juniors
Le départ de la course des juniors

En vidéo le départ des juniors

2015-05-25

 

 


 

 

Fête patronale de la Pentecôte 2014

 

 Les 07,08 et 09 juin se sont déroulés à Allègre les traditionnelles festivités de Pentecôte. Samedi à partir de 14h c'était l'ouverture place de la gare avec les attractions foraines ; durant l’après-midi le concours de boules du Mont Bar présidait par Jean François Garnier challenge Thierry Royer et désignait vainqueur l'équipe Cheyrouse de St  Pal contre Serge Royer, alors que le complémentaire fut enlevé par l'équipe du Monastier Anthouar contre Allègre.  La soirée se terminait par le bal des jeunes organisé par  le SC Allègre et le hand.
Dimanche place aux jeux et attractions foraines sous un magnifique soleil et pour clôturer la journée, un grand feu d'artifice tiré depuis la potence. Les amateurs de musique disco se retrouvaient, quant à eux au centre George Sand pour le bal organisé par le SC Allègre et le hand. Lundi, c'était le tournoi de foot ou petits et grands se prenaient au jeu à qui marquerait le premier but sous l’œil attentif du président du SC Allègre Gilles Talobre. La grande réussite de ce long weekend est à mettre à l'actif des différentes associations organisatrices au travers de leur implication et de leur dévouement, des personnes de bonne volonté qui ont prêté main forte, des forains qui avaient répondu présents. Que tous trouvent ici les remerciements qui leur reviennent car ils ont contribué à faire de ces trois jours un grand moment de détende.
A noter : le dimanche 06 juillet le challenge Daniel Rousset organisait par la Boule du Mont Bar.

 

  pentecote concours de boules lyonnaises-  les vaiqueurs- pentecote tournoi de foot -  Le SCA

 

NT 2014 09 06

 


 

 Fête patronale de la Pentecôte 2013

 

Après le Grand prix cycliste d'Allègre

On n'avait jamais vu autant de coureurs au Grand prix d'Allègre. Ils étaient 185, en ce lundi de Pentecôte, de tous sexes, de tous âges et de toutes fédérations (FFC, FSGT) !

Certes, le choix fait par le club organisateur, le Vélo-club du Velay, d'ouvrir largement les inscriptions explique pour une bonne part ce succès. Mais il ne faut pas oublier, non plus, le bel essor des écoles de cyclisme dans notre département, au Puy-en-Velay et à Brioude, notamment qui avaient trouvé là un beau terrain d'exercice pour leurs jeunes élèves. Mais les coureurs étaient aussi, parfois venus de fort loin : la Loire, le Cantal, Lyon, Nîmes, etc.

Un 3ème facteur explique aussi ce beau succès : cette année, la course, comme on dit à Allègre, servait de support aux championnats de Haute-Loire, ce qui avait rassemblé de nombreux coureurs qui n'étaient pas forcément des habitués.

Enfin, le Grand prix d'Allègre, non seulement dans le département, mais aussi en Auvergne, c'est une course connue et reconnue comme une des plus belles dans la région : son ancienneté et sa réputation n'y sont pas pour rien, tout comme la rareté dessur route aujourd'hui organisées dans le département, ou encore la sélectivité du parcours.

Chacun le sait, Allègre n'est pas une morne plaine ! Le parcours, à couvrir entre une et cinq fois, jouant à cache-cache avec les ruisseaux d'eau claire, au milieu des grandes sapinières et des près, est aussi beau que sélectif, avec les côtes de Malfant et de Menteyres, cette dernière, notamment, demandant beaucoup de puissance.

Et, puis le Grand prix cycliste, c'est aussi le rendez-vous de tous les anciens coureurs du département et de tous les passionnés de vélo, cyclistes retraités ou toujours pratiquants, simples bavards forts en verve ou cyclos affutés !

Bref, sur le coup de 15h30, c'étaient non seulement les coureurs, mais aussi un public extrêmement nombreux qui avaient envahi la ligne de départ, donnant beaucoup de souci à notre toujours fidèle speaker, Claude Bussy, et obéissant au chef d'orchestre, Marc Philippe, le grand ordonnateur de tout ce remue-ménage !

Pendant la course, sur la ligne d'arrivée, les commissaires ne chômaient pas pour compter, à chaque passage, des coureurs au nombre de tours à effectuer très divers. Pendant ce temps, tout le long du parcours, posté et isolé à chaque carrefour, le signaleur, homme de devoir s'il en est, prend son mal en patience, tout en essayant de se réchauffer un peu...

Après la remise des prix par la conseillère générale, Marie-Agnès petit, et le maire d'Allègre, Jean-Luc Fraisse, ainsi que par les responsables du Comité départemental de la FFC, tout ce petit monde se retrouvait pour le casse-croûte de remerciements offert par la municipalité, au café de la Gare, à tous les bénévoles. Là encore, les histoires de vélo ont encore occupé de longues conversations passionnées, avant de se quitter sur cette belle parole : A l'année prochaine, à Allègre !

alt   velo-4

velo-2    velo-3   

JLF 22 05 2013

 

 

 


 

 

Fête patronale de la Pentecôte 2012

 

Grand Prix d'Allègre : Clerjon (ECSCL) dompte la concurrence et les éléments

 

En inscrivant son nom à la 6ème édition du Grand prix d'Allègre, Vincent Clerjon (EC Saint-Etienne-Loire) a frappé un grand coup et marqué à jamais son empreinte sur cette épreuve, aussi exigeante que réputée. Le jeune junior d'à peine 18 ans a décroché le premier succès de sa saison au terme d'une course marquée par de nombreuses averses avec, pour couronner le tout, de la grêle par moment. Une difficulté supplémentaire pour une épreuve déjà très relevée avec un circuit de 17 km à parcourir à cinq reprises, qui n'offrait aucun répit aux coursiers. Il ne fallait d'ailleurs que quelques hectomètres pour voir la course s'emballer dès la longue descente menant à Salettes.

CLERJON, A LA PEDALE

Sur une route détrempée, les équilibristes s'en donnaient à cœur joie. Après 20 kilomètres de course, la première offensive sérieuse se dessinait avec un groupe de 25 fuyards alors que revenait timidement le soleil. L'absence de certaines équipes dont le Vélo-club du Velay, à domicile et club organisateur, allait avoir raison de cette escarmouche. Peu après, les « cadors » imposaient un rythme soutenu effectuant un sérieux écrémage dans le peloton. A la fin du 3ème tour, à la faveur de la longue montée de Menteyres, l'armada de l'EC Saint-Etienne-Loire se montrait une fois de plus à son avantage avec l'attaque de Vincent Clerjon qui créait une cassure. Le « bon coup » allait se dessiner dans la foulée, à la faveur de la descente, avec Clerjon accompagné de Mathieu Caramel (Saint-Chély), Cédric Richard (Roue du Grand Bois) et Nicolas Durin (Vienne). La victoire se jouait à la pédale dans l'ultime montée où Clerjon faisait parler toute sa vélocité pour décrocher son premier bouquet en 2012. « Le début de saison a été difficile, j'espère que cette gagne sera un déclic », commentait à chaud le jeune Stéphanois qui avait déjà fait parler de lui l'an passé en terminant meilleur grimpeur du Tour du Valromey, 5ème du Tour du Pays d'Olliergues ou encore 3ème du si relevé championnat Rhône-Alpes. Côté vellave, Maxime Moniot, brillant vainqueur la veille à Montferrand, accroche la 7ème place tandis que Cédric Pla, junior lui aussi, finit 11ème, émoussé par sa 24ème place à l'épreuve élite des Monts du Livradois.

 

 

CHARBONNIEIR, PUISSANCE 100

Le Vélo-club du Velay avait aussi ouvert cette épreuve aux coureurs FSGT qui avaient répondu présents en masse, dans une course à part.

Chez les 2ème-3ème catégories avec un beau plateau, Laurent Charbonnier (VC Velay) a effectué un «numéro » dont il a le secret pour marquer le 100ème succès de sa carrière. Dynamiteur de la course, il a ensuite réalisé un numéro de soliste pendant plus de 35 kilomètres pour reléguer ses adversaires à 5 minutes sur la ligne... Deux ans après sa victoire émouvante ici même, en hommage à son beau-père décédé quelques jours auparavant, le coureur de 41 ans a récidivé avec cette fois un beau record établi devant ses enfants et les supporters du VC Velay. Depuis ses débuts en 1995, le capitaine de route vellave a enchaîné les victoires sur tous les terrains, se muant aussi bien en sprinteur qu'en grimpeur sans oublier des qualités en contre-la-montre qui lui ont valu un titre de champion d'Auvergne, il y a quelques années. En plus de ce bel exploit, le club du président Marc Philippe peut s'enorgueillir de nombreux autres succès : chez les minimes avec Antoine Grand, en cadettes avec Barbara Giraud qui marche dans les pas de sa grande sœur, chez les 2ème catégorie avec Mickael Lecoquen, sans oublier l'inusable Hubert Thomasson, lauréat en 5ème catégorie.

Comme toujours, le Grand prix d'Allègre a donc tenu toutes ses promesses, tant pour le spectacle au niveau sportif que pour la ferveur au bord de la route, sans oublier Jean-Luc Fraisse, maire de la commune et passionné de cyclisme, ou encore la conseillère générale Marie-Agnès Petit.

 


Christophe DARNE
L'Eveil, 30 mai 2011

Classement

Course FFC (5 tours)
1. Clerjon Vincent (ECSEL), les 85 km en 2h22'52
2. Durin Nicolas (Vienne)
3. Cédric Richard (Roue du Grand bois)
4. Mathieu Caramel (Saint-Chély)
5. Delolme Félix (ECSEL)
6. Bigot Sylvain
7. Moniot Maxime (VC Velay)
8. Couderc Antoine (St-Flour)
9. Couderc Elie (St-Flour)
10. Rencon Jean-Baptiste
11. Pla Cédric (VC Velay)

Cadets
1. De Carvalho Thomas (Saint-Chamond)
2. Ville Corentin (Saint-Chély-d'Apcher)
3. Fayotte Romain (Ecole Vélo Puy)
4. Bonnet Baptiste (Ecole Vélo Puy)
5. Sahuc Mathieu (Ecole Vélo Puy)
6. Mazet Vincent (VC Velay)
7. Bouthéon Kevin

 

Le Grand prix d'Allègre en route pour sa 60ème édition

Lundi prochain, 28 mai, à 15h00, un nombre impressionnant de coureurs s'élancera pour disputer dans le meilleur esprit sportif une nouvelle édition du Grand prix cycliste d'Allègre.

Cette édition sera la 60ème édition, chiffre rare pour une compétition cycliste, surtout quand elle se déroule sur route et quand on sait comment l'accroissement de la circulation automobile, ainsi que le souci de sécurité des gestionnaires de la voirie routière ont eu pour effet de réduire sensiblement le nombre des courses cyclistes de manière générale et dans notre département en particulier.

En effet, c'est en 1951 que la municipalité prit l'initiative de faire homologuer par la FFC la course de la vogue de Pentecôte et d'en confier l'organisation à une équipe de jeunes de la commune. Depuis, la volonté tenace de la municipalité, appuyée par des organisateurs aussi dévoués qu'efficaces agissant dans le cadre de l'UCP, puis de Vélo 43 et du Vélo-Club du Velay (Roger Roualdès, Robert Bossdure, Pierrot Savel, pour ne citer que les plus récents, et aujourd'hui Marc Philippe) a permis de maintenir cette épreuve en dépit de tous les obstacles.

 

Certes, le parcours a changé : la première année, ce fut Céaux, Juchet, Barribas, avant, pour de nombreuses années, l'aller-retour Allègre-Monlet, une douzaine de fois. Aujourd'hui, c'est un très beau parcours dans les bois qu'effectuent les coureurs par Salettes, Malfant, Fontanet et Menteyres. Et puis, à deux reprises, l'épreuve ne put avoir lieu : en 1968, à cause des « événements », et en 1984 en raison de travaux sur la RD 13.

Mais, chacun connaît la topographie d'Allègre : quelque soit le parcours, les côtes ne sont pas rares, ce qui fait de ce Grand prix une course très sélective où se sont toujours imposés d'excellents coureurs régionaux (voir, par exemple, notre illustration avec Stéphane Klimeck, vainqueur en 1959), voire d'anciens ou futurs professionnels (Ferdinand Julien, Mariano Martinez, Joël Bernard).

Depuis, 2008, les organisateurs ont fait le choix d'une participation de masse en ouvrant la course aux licenciés FFC comme FSGT et à de nombreuses catégories d'âge et de sexe à tel point que l'édition 2011 a connu une participation record avec plus de 120 engagés d'où sortit en grand vainqueur Pierrick Jelen, du CRC Saint-Chamond (notre photo).

 

 

Nul doute que, cette année encore, les organisateurs sauront nous concocter un beau plateau et que le public d'Allègre, fin connaisseur en la matière, et tous les amateurs de vélo du département viendront en nombre pour profiter de ce beau spectacle.

JLF 20 05 2012

 


 

Accueil>animations>Fête de la Pentecôte

 Le Festival des trois chaises

Retrouvez par année les différentes manifestations du Festival des trois chaises en vous rendant dans les archives des actualités

 


 

Festival des trois chaises édition 2014

 

 

Trois spectacles à Allègre  les 8, 9 et 10 août 2014

Concert aux écuries du château

Trois spectacles qui nous ont enchantés dans les anciennes écuries (fin XIV ème) du Château d'Allègre, un endroit insolite et magique. Avec les moyens du bord, les organisateurs et les artistes ont su créer cette ambiance particulière, décontractée, conviviale...chaleureuse malgré la température ambiante! La musique et la peinture nous ont fait vibrer en nous faisant découvrir
- un instrument à cordes, le violoncelle, si proche de la voix humaine

Concert aux écuries du château
- une improvisation conjuguant les talents d'un artiste peintre et d'un musicien, la naissance sous nos yeux de 2 tableaux en musique. Surprenant de  voir apparaître au fil du son et de l'imagination ces belles peintures

Concert aux écuries du château
- et enfin un beau concert de musique de chambre en duo et trio à cordes, violon/alto/violoncelle, de trois musiciens (et amis)  de talent, venant de Bretagne
A l'issue de chaque spectacle, un verre de l'amitié, un moment partagé qui nous a permis de découvrir un peu plus ces artistes, leurs personnalités et de poser encore quelques questions.

Concert aux écuries du château

 M C 2014 08 14

 

 


 

Festival des trois chaises édition 2015

 

Festival des trois chaises

 

La première édition du Festival des 3 chaises d’Allègre organisé par Audionysies avec le concours de la Mairie les 31 juillet, 1er et 2 août 2015, a réuni à la fois des œuvres théâtrales et des concerts lyriques, bel exemple de mélange des genres, au grand plaisir des spectateurs venus nombreux pour assister à ces représentations.

 

Et pour commencer, Tous les jours est un voyage, théâtre clown, sur une mise en scène de Noémie Lefèbvre, interprété par Maryvonne Coutrot. C’est la surprise dès le début, et très vite, se sont succédés sourires et rires, pour suivre avec émotion la journée d’une jeune femme « paumée » qui s’invente un amoureux.

 

Changement de registre pour les deux jours suivants, où la mezzo soprano Amandine Coutrot et le baryton basse Sofiane Cherfa, accompagnés par la pianiste Marie-Neige Vallin, ont rempli l’église et les écuries du château de leurs voix puissantes et mélodieuses en interprétant des œuvres lyriques de Verdi, Saint-Saëns, Moussorgski, Offenbach, Bizet, Grieg,

 

Après les représentations, les spectateurs qui le souhaitaient, ont pu apprécier les dîners préparés par les restaurateurs et les artisans du village.

 

Merci aux artistes et aux organisateurs et rendez-vous à l’année prochaine !

 

Festival des trois chaises Amandine Festival des trois chaises Sofiane
Festival des trois chaises-Marie-Vallin
Les photos des artistes sont de François Coutrot.

 

Festival des trois chaises Le public
La photo du public est de Martine Châtelet

 


F C 2015-08-03