Index de l'article

Bâtiments

  • L'église : restauration des vitraux et réfection d'une partie de la toiture

DES VITRAUX RESTAURES POUR L'EGLISE SAINT-MARTIN

Les vitraux de l'église avaient un siècle, mais le temps avait fait son œuvre et un certain nombre d'entre eux, ceux du chœur et de la tribune, présentaient de graves défaillances (affaissements des panneaux, plombs défaillants, verres cassés, peintures effacées, etc.) qui, s'il n'y avait pas été remédié, auraient amené la destruction de ces témoignages de l'art saint-sulpicien de la fin du XIXe siècle. Ces vitraux sont l'œuvre d'E. Chausse, du Puy, et représentent un bel ensemble homogène ; ne pas sauver, aurait été ressenti comme un manque de respect pour les bienveillants donateurs qui permirent leur réalisation et qui font partie du patrimoine commun de tous les Allegras.Un devis avait été établi à 21 000 € HT, auquel il avait fallu ajouter 7 000 € pour refaire des protections extérieures ; de plus, un problème de toiture provoquait des arrivées d'eau dans le chœur. Bref, l'ensemble représentait une belle note pour la commune, sans possibilité de subventions, l'édifice n'étant pas protégé au titre des monuments historiques.

Une souscription fut donc lancée, grâce à la Fondation du Patrimoine qui rapporta une somme rondelette à laquelle vint s'ajouter une subvention conséquente de la Fondation. Le financement était réuni et les travaux pouvaient commencer. Au début de l'été, l'Atelier Emmanuel Barrois, de Brioude, démonta les panneaux pour les remonter complètement en atelier avant de les reposer début octobre.
Le travail terminé, la municipalité recevait, vendredi dernier, les généreux donateurs, ainsi que Pierre Desmarets, délégué régional et Hélène Bonnet, déléguée départementale de la Fondation du Patrimoine pour leur présenter le travail réalisé et tous les remercier de leur générosité, en présence de Marie-Agnès Petit, conseillère générale, d'adjoints et de conseillers municipaux, des pères Savelon et Sigaud, de représentants du conseil de gestion interparoissial. Pierre Desmarets rappela le rôle de la Fondation du Patrimoine avant de remettre le chèque de celle-ci au maire qui, à son tour, évoqua de nouvelles et fructueuses perspectives de collaboration entre la Fondation et la commune.
Ces travaux marquent l'achèvement d'un toilettage intérieur de l'église entrepris par la paroisse et par la commune il ya dix ans et qui a permis de refaire le chauffage, l'électricité, l'éclairage, les sols, les peintures, la sacristie, ...sans oublier le traitement de la charpente ou la sonnerie des cloches, ni la cure
.

Remise du chèque

JLF 17 10 2009